Présentation du musée

 Le Musée Daubigny
        

Créé au milieu des années 80 par quatre auversois passionnés d’art, le Musée Daubigny aujourd’hui municipal permet de découvrir des œuvres originales qui témoignent de la vie artistique foisonnante de la Vallée de l’Oise, fréquentée par de très nombreux artistes du 19ème et du 20ème siècle.

Au premier étage du Manoir des Colombières, le musée présente une collection de peintures, dessins et gravures de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème siècle autour des œuvres de Charles-François Daubigny (1817-1878), précurseur des Impressionnistes. Elle comprend aujourd’hui des œuvres de Charles-François et Karl Daubigny, Jules Dupré,  Maximilien Luce, Théophile-Alexandre Steinlen, Norbert Goeneutte, Armand Guillaumin, Maxime Maufra, Alexandre-René Véron…

Il possède trois autres collections présentées quand les thématiques d’exposition le permettent. La collection d’art naïf est l’une des plus importantes de France. Elle s’est enrichie récemment de la donation du fonds d’atelier de Jean-Pierre Lagarde, chef de file des primitifs modernes. La collection d’Art contemporain est consacrée à Alechinsky, Corneille, Otto Freundlich, Camille Bryen, Antoni Clavé, Goetz, Jean Messagier … Enfin, le fonds dédié à l’art félin comprend notamment des sculptures d’Antoine-Louis Barye, Emmanuel Frémiet, René Lalique, Emile Gallé mais également des œuvres de Jean Cocteau, Koji Ikuta, Théophile-Alexandre Steinlen.

 

Historique
Grâce à quatre Auversois bénévoles, passionnés d’art : Françoise Demoulin, Yvette Coudène, Daniel Raskin-Daubigny, Bernard Vercruyce, il est aujourd’hui possible de voir des œuvres originales à Auvers-sur-Oise. Ils créent, en 1984, l’association « Pour la Fondation du Musée ». Faute de moyens financiers, ils font appel à des donateurs. Deux familles d’artistes répondent favorablement :

  • donation Gœneutte, pour l’œuvre du peintre et graveur Norbert Gœneutte (1854-1894),
  • donation Raskin-Daubigny, pour l’œuvre de Charles-François Daubigny (1817-1878), que l’on peut considérer comme le premier Impressionniste français, et de son fils Karl Daubigny (1846-1886).

En 1987, pour présenter les œuvres, un local est dévolu par la Municipalité, au 1er étage du Manoir des Colombières, au-dessus de l’Office du Tourisme. Il est alors nécessaire de changer le nom de l’association. Elle devient alors l’Association du Musée Daubigny.

Depuis cette date, à la présidence, se sont succédés :

  • Françoise Demoulin, de 1987 à 1995,
  • Daniel Raskin de 1996 à 2000, nommé président d’honneur de l’association en 2001,
  • Jacques Leroy de 2001 à 2008,
  • Bernard Vercruyce de 2009 à 2012,
  • Jacques Leroy depuis 2012 à 2013
  • Annick Couffy depuis 2014

Publicités