Art XIXème – XXème

Artistes 19ème, Début 20ème

Bateaux au coucher du soleil, MAUFRA Maxime

Autour de la figure bienveillante de Charles–François Daubigny gravitaient des amis souvent voisins, installés dans les villages alentour. Les œuvres d’Auguste et Emile Boulard, Honoré Daumier, Charles-Edouard Elmerich, Jules Dupré, Eugène Lavieille, J.F Millet, Antoine Vollon rappellent l’attraction que la région, proche de Paris exerçait sur les artistes.

La liste est longue de ces paysagistes, admirateurs ou élèves de Daubigny qui peignirent à ses côtés. Le plus connu est Karl Daubigny, le fils de Charles-François. Très influencé par son père dans sa jeunesse, il réussit, dans sa maturité, à donner une vision plus personnelle des sites qui l’inspiraient, en accentuant notamment les effets romantiques de ses marines.
Viennent ensuite les jeunes artistes qui avaient besoin d’être conseillés.
Charles Beauverie représenta la vieille route à Auvers et les canotiers au bord de l’Oise avant de s’exiler en province. Hippolyte-Camille Delpy fut inspiré par les couchers de soleil. Pierre-Emmanuel Damoye élève de Corot et de Daubigny fut influencé par la finesse de touche de l’époque barbizonienne de ses deux maîtres. Emile-Charles Lambinet copia plus sagement son professeur, en peignant sur une immense toile, les rives de l’île de Vaux dans un registre plutôt sombre. Alexandre-René Véron trouva des accents poétiques pour évoquer les rives de l’Oise livrées au commerce du bois, Léonide Bourges, jeune artiste fidèle entre les fidèles fit élever un buste à la mémoire de son vieux maître et laisse un charmant carnet de dessins qui restitue les joyeuses réunions au bord de la rivière et une toile ensoleillée de la rue de la Sansonne où se dresse le manoir des Colombières.

Depuis 1860, le village a conservé son image de village des peintres et le musée rassemble les paysages des artistes qui y ont séjourné, plus tardivement. Parmi eux Emilio Boggio, Schuffenecker, Edmond Petitjean, Emile Bernard, Maximilien Luce

Au hasard des expositions le musée s’enrichit de dessins et de gravures d’artistes attachants dont le talent est incontestable et qui méritent d’être mieux connus autour de la célèbre figure du docteur Gachet : Paul Cézanne, Marcellin Desboutin, Armand Guillaumin, Norbert Goeneutte…
Cette collection est l’image vivante de la foisonnante vie artistique autour d’Auvers à l’époque où la photographie n’était pas encore entrée dans les mœurs.

Publicités