Les collections / Collections

Charles-François Daubigny (1817-1878)

DAUBIGNY Charles-François - Remorqueur près du Havre

Paysagiste inspiré, le premier à s’être installé à Auvers dans les années 1860, Charles-François Daubigny fut d’abord influencé par l’Ecole de Barbizon.
Peu à peu au contact des autres artistes, sa vision de la nature évolua vers une sensibilité et une technique plus modernes. Il défendit avec vigueur la peinture impressionniste dont il fut le précurseur.Daubigny révolutionna la conception du paysage fluvial en peignant du milieu de l’Oise, sur son bateau-atelier, le Botin. Il naviguait en compagnie de son fils Karl, de son ami Corot et de bien d’autres jusqu’à la mer, en suivant les rives de la Seine.A Auvers, il attira des élèves et des amis qui travaillèrent avec lui, sur le motif. Leurs œuvres témoignent de la vie rurale au 19ème siècle. Visions des fermes, des champs, de la rivière, de ceux qui en vivaient, de ceux qui s’y promenaient.
Il séjourna pendant 18 ans à Auvers nouant des amitiés durables avec ses voisins.Van Gogh le cite abondamment dans sa correspondance, pour ses talents de graveur.
Son œuvre et le rôle qu’il a joué, honorent le patrimoine de la commune.En permanence, même pendant les expositions temporaires à thèmes variés, le musée présente des œuvres de C.-F. Daubigny et de son fils Karl.

 

 

Daubigny

Charles-François Daubigny (1817-1878)

An inspired landscape painter, the first one to settle in Auvers in the 1860s, Charles-François Daubigny was first influenced by the Barbizon School.

Little by little, his vision of nature evolved towards a more modern sensibility and technique. He defended vigorously the Impressionist painting of which he was the precursor.Daubigny revolutionized the design of the fluvial landscape by painting from the middle of the Oise, on his workshop boat, << the Botin >>. He used to sail with his son Karl, his friend Corot and others to the sea, following the banks of the Seine.

In Auvers, he attracted students and friends who worked with him on the subject. Their works are testament to rural life in the 19th century. Visions of farms, fields, the river, those who lived, those who walked there.

He stayed for 18 years in Auvers forging friendships with his neighbors.

Van Gogh quotes him a lot for his engraving skills.

His work and the role he played, honor the heritage of the town

The museum has in its collections a hundred works by Charles François Daubigny (engravings, paintings, drawings, etched plates and clichés). Permanently, the museum presents about thirty works of C.-F. Daubigny and his son Karl.

 

Publicités