Expositions 2014

Hommes et bêtes dans la tourmente : carnets de poilus

Du 20 septembre au 21 décembre 2014

dessin, Musée de la Grande guerre de Meaux

dessin, Musée de la Grande guerre de Meaux

Malgré le développement de nouvelles technologies appliquées au combat, la guerre mobilise aux côtés des hommes un nombre considérable d’animaux. Hommes et bêtes sont unis dans les tranchées ou dans les zones occupées et subissent les mêmes atrocités. Souvent polyvalents, les chevaux, les mulets, les chiens, les pigeons remplissent des tâches variées pour la cavalerie, le transport, le ravitaillement, la communication ou encore les services sanitaires. Canaris et grillons sont également mobilisés, l’arrêt de leur chant prévient de la présence de gaz toxique… Ennemis sournois, les nuisibles minent le moral des troupes. Fidèles compagnons ou mascottes de régiment, les animaux permettent aux soldats de s’accrocher à la vie.

Les carnets de poilus font revivre cette union à la vie, à la mort.

Photographies et cartes postales anciennes, dessins pour la plupart inédits provenant de collections des musées du Havre, de Reims, de Meaux… illustrent l’exposition. Ce sera aussi l’occasion de mettre au jour un pan de l’œuvre du peintre et architecte Paul Guion (1881-1972), qui a passé une grande partie de sa vie en Algérie mais a fini ses jours dans le Val d’Oise, à Boissy-L’Aillerie. Ces dessins, accompagnés d’images de propagande, telles celles de Benjamin Rabier, et de témoignages littéraires, permettront aux visiteurs de lire, sous un autre angle, une page d’histoire de la Grande Guerre.

Savez-vous que Winnie l’Ourson a été la mascotte de la deuxième brigade d’infanterie canadienne avant de devenir le héros des films de Walt Disney ? Que Rintintin, le chien du célèbre feuilleton, a été adopté sur le front de Lorraine par un officier américain ?

Du 5 avril au 31 août 2014
Un Chemin vers la couleur

 

Otto Freundlich

Otto Freundlich, Composition inachevée, Musée de Pontoise

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans plusieurs lettres à son frère, Vincent van Gogh annonce l’arrivée d’une nouvelle génération de peintres pour qui la couleur sera fondamentale. Lui-même dit avancer dans cette direction grâce à son séjour dans le midi : « Car au lieu de chercher à rendre exactement ce que j’ai devant les yeux, je me sers de la couleur plus arbitrairement pour m’exprimer fortement. »

L’exposition présentée au musée Daubigny est réalisée en partenariat avec le musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence. Elle permettra au public de découvrir ou de redécouvrir notre richesse patrimoniale et culturelle à travers la figure emblématique de Van Gogh, tout en montrant la diversité et le dynamisme des propositions artistiques contemporaines. Des œuvres d’Otto Freundlich, Alechinsky, Corneille, André Marchand, Louis Peeters, Albert Lauzero, Georges Choquet Perez, François Hilsum, André Maurice… dialogueront entre nord et sud, formes et couleurs.
L’exposition se déploie en trois volets :

  • Un espace didactique dans lequel sera proposée une interprétation des œuvres de Van Gogh peintes dans les Alpilles et à Auvers-sur-Oise, ceci en résonance avec l’espace que propose le musée Estrine à Saint-Rémy-de-Provence.
  • La présentation d’œuvres contemporaines de peintres pour lesquels la forme et la couleur sont au cœur de leur inspiration, tout comme elles l’étaient pour Vincent van Gogh.
  • Le regard contemporain d’Olivier Verley qui a saisi la structure et la magie des paysages du Vexin qui ont fasciné les peintres.

 

 

Men and animals in the turmoil: WWI French soldier’s notebooks

From September 20th to December 21th, 2014

Despite the development of new technologies applied to combat, war mobilizes alongside men a considerable number of animals. Men and animals are united in the trenches or in the occupied zones and suffer the same atrocities. Often versatiles, horses, mules, dogs, pigeons perform various tasks for cavalry, transport, food supplies, communication or health services. Canaries and crickets are also mobilized, the stop of their warbling warns of the toxic gas’ presence … Sneaky enemies, the pests undermine the morale of the troops. Loyal companions or regimental mascots, animals allow soldiers to cling to life.

The WWI French soldier’s notebooks make revive this union for life.

The exhibition is illustrated by photographs and old postcards, drawings mostly unpublished from the collections of the museums of Le Havre, Reims, Meaux. It will be an opportunity to unveil an important part of the work of the painter and architect Paul Guion (1881-1972), who spent much of his life in Algeria but ended his days in the Val d’Oise, at Boissy-L’Aillerie. These drawings, accompanied by images of propaganda, such as those of Benjamin Rabier, and literary testimonies, will allow visitors to read, from another point of view, a page of the Great War’s history.

Did you know that Winnie the Pooh was the mascot of the 2nd Canadian Infantry Brigade before becoming the hero of Walt Disney movies? That Rintintin, the dog of the famous soap opera, was adopted on the Lorraine front by an American officer?

From April 5th to August 31th, 2014

A Path to color

In several letters to his brother, Vincent van Gogh announces the arrival of a new generation of painters for whom color will be fundamental. He himself says to move in this direction thanks to his stay in the south: « Because instead of trying to make exactly what I have in front of the eyes, I use the color more arbitrarily to express myself strongly. »

The exhibition presented at the Daubigny Museum is made in partnership with the Estrine Museum of Saint-Rémy-de-Provence. It will allow the public to discover or rediscover our rich heritage and culture through the emblematic figure of Van Gogh, while showing the diversity and dynamism of contemporary artistic proposals. The works of Otto Freundlich, Alechinsky, Corneille, André Marchand, Louis Peeters, Albert Lauzero, George Choquet Perez, François Hilsum, and André Maurice … will discuss between north and south, shapes and colors.

The exhibition is presented in three parts:

  • A teaching space in which will be proposed an interpretation of the works of Van Gogh painted in the Alpilles and Auvers-sur-Oise, in resonance with the space proposed by the museum Estrine in Saint-Rémy-de-Provence.
  • The presentation of contemporary works by painters for whom form and color are at the heart of their inspiration, just as they were for Vincent van Gogh.
  • The contemporary look of Olivier Verley who has captured the structure and the magic of the Vexin landscapes that have fascinated painters.
Publicités